Nous, futur-es résident-es

         Aujourd'hui, nous sommes 7 futur-es résident-es, venu-es d'horizons différents ; nous nous sommes regroupé-es autour de valeurs communes, dans l'aspiration à vivre dans un espace humain harmonieux, écologique et ouvert sur l'extérieur.

        Nous souhaitons constituer à terme, un groupe mixte et intergénérationnel de 12  Foyers. En effet, l’intergénérationnel, partie intégrante de la richesse du vivant, permet de valoriser chaque étape de la vie et de favoriser les échanges et la transmission.

Situation

Geckologis est un projet rural qui s'intègre dans le projet d'écoquartier de la commune de Sanilhac-Sagriès, située entre Nîmes et Uzès, à 6 kms au sud d'Uzès.

Le permis d'aménager de l'ensemble de l'écoquartier, porté par la commune,  vient d'être validé.

Une parcelle de 4334 m2 est dédiée à notre projet, la signature du compromis de vente aura lieu en juillet 2019.

 

L'écoquartier de Sanilhac-Sagriès :

 

Un terrain de 2 hectares, niché au nord-est du village de Sanilhac, se divise en quatre lots, destinés à quatre projets d'habitat différents et complémentaires.

  • au nord-ouest et au sud-ouest, 2 projets d'habitat participatif : les Castors du Gardon au nord et Geckologis au sud.
  • au nord-est, un ensemble d'une dizaine de logements sociaux, projet de construction confié à la SEMIGA, bailleur social du Gard.
  • au sud-est, 5 parcelles individuelles.

Au centre, une olivette commune de 2000 m2 sera partagée et entretenue par l'ensemble des habitants de l'écoquartier.

Le permis d'aménager de l'ensemble de l'écoquartier a été obtenu en décembre 2018, sa période de recours avant validation définitive est en cours.

Les travaux concernant les voies d'accès, les réseaux et les bassins de rétention commenceront à l'automne 2019.

Notre Projet immobilier

Les logis

Nous souhaitons construire un ensemble de 11  logements, regroupés en 3  bâtiments collectifs d'appartements et maisons mitoyennes, allant du T2 au T4.  Nous avons fait le choix de sauvegarder  les arbres du terrain, des chênes verts en grande majorité, et de glisser les logements entre eux.

La majorité des logements sera à loyer plafonné, de type PLS, soumis à un plafond de revenus, nous permettant une plus grande diversité d'accueil.

 

Répartition envisagée :

  • 5 appartements  T2  de 50
  • 3 appartements ou duplex T3  de 60 à 70 
  • 3 duplex T4  de 85 

 

Certaines de ces surfaces sont encore modulables..

L'ensemble immobilier comprend  des espaces partagés, ils sont très importants au cœur de notre projet, dans une volonté d'accueil et d'ouverture vers des activités en lien avec les valeurs et choix de toutes et tous.

 

La Kasanou

une grande salle commune avec cuisine, ouverte sur le monde et le vilage, nous permettra de proposer et d'accueillir rencontres, fêtes, activités multiples en lien avec les valeurs portées par notre collectif. 

 

Les annexes

des chambres d'ami-es, des services tels que buanderie, cellier, atelier d'outillage, abri à vélos, ..

 

Le terrain 

En gestion collective et sans clôtures, chaque logis aura cependant son espace extérieur particulier.  Il pourra accueillir notre jardin partagé, des jeux pour les enfants , un espace Bzzzz et aire de biodiversité, des bacs à compost

 

En fonction des besoins des habitant-es, la possibilité d'espaces professionnels sera envisagée.

 

Vision, projet de vie

Créer un vivre ensemble harmonieux, écologique et ouvert sur le monde !

Nos choix écologiques :

Nous choisissons de vivre dans la coopération et d'aller vers la sobriété
  • Nous voulons créer des espaces communs qui favorisent la vie collective et le lien social, l'ouverture sur le monde.
    • Nous limitons notre emprise au sol par le regroupement des habitations et le choix de la sobriété pour les surfaces privatives.
  • Nous souhaitons réduire  nos consommation d'énergies et notre impact environnemental. Nous produirons une partie de nos besoins en énergie électrique, selon le principe de l'auto-consommation optimisée,
    •  Mutualisation d'outils, de services, de moyens de transport.. Mutualisation aussi de nos achats, principalement auprès des producteurs et acteurs locaux.
  • Nous pensons à la création d'une AMAP s'il n'en existe pas à proximité. Nous ne visons pas l'autonomie alimentaire, nous souhaitons soutenir un /des producteurs- productrices  locaux ayant fait le choix de l'agriculture biologique.

Nous souhaitons participer activement à une forme de consommation respectueuse de l’humain et de l’environnement, dans le respect du vivant.

 

Nos choix architecturaux :

La réalisation de notre projet urbanistique et architectural s'appuie sur les principes du développement durable, en cohérence avec le développement de l'écoquartier rural dans lequel il s'insère.

Nous avons confié la conception architecturale et environnementale à Yves Perret et son bureau Entrelacs.

  • Une conception architecturale bio-climatique, qui mette à profit les caractéristiques naturelles du site et privilégie les ressources locales géo et bio sourcées, c'est à dire minérales et végétales. 
    • Le choix d'éléments qui favorisent le confort en toute saison : orientation, matériaux, isolation, végétalisation, circulations d'eau.
  • Une approche permaculturelle basée sur une relation harmonieuse de l'humain et du vivant, la prise en compte de la situation environnementale et de la nature du sol, une relation cohérente entre les différents espaces et leurs usages.
    • Des logements conçus de manière modulable, afin de s'adapter à l'évolution des besoins des résident-es, tels que l'évolution d'une famille ou le maintien au domicile des plus agés.
  • L'implantation de panneaux solaires pour la production d'eau chaude et de panneaux photovoltaïques pour la consommation électrique. Sur ce point nous visons l'autonomie et l'habitat passif.
    • La récupération des eaux de pluie, le traitement des eaux par phyto-épuration.
  • Un urbanisme ouvert sur le village, sa vie associative et culturelle.

 

Nos chartes

Fonctionnement

Gouvernance collective  :

       Nous faisons le choix d'une gouvernance partagée et utilisons des outils de la sociocratie, tels que la prise de décision par consentement et le cercle de parole.

       Nous sommes organisés en groupes de travail, qui préparent les décisions à prendre par le collectif lors de ses réunions plénières mensuelles. Certains groupes de travail existent au long cours, d'autres sont créés ponctuellement pour le temps d'une mission donnée.

     Le collectif détermine qui de ses membres exerce quelle fonction, à quel moment et pour combien de temps. Cette fonction est pensée en termes de responsabilité, de compétences  et non de pouvoir.

 

Notre modèle juridique, La coopérative

D'abord réunis en association loi 1901, nous avons créé en juin 2019 la SAS coopérative d'habitants à capital variable, dénommée Geckologis.

La SAS coopérative sera propriétaire et gestionnaire de l'ensemble immobilier, en adéquation avec les valeurs et objectifs de notre projet :

 

- L'esprit coopératif :

  •  Une personne/une voix, quel que soit le montant de son investissement financier.
  • Principe de non-spéculation, la valeur des parts sociales est indépendante de la valeur de l'habitat.
  • Le choix de la gouvernance collaborative.
  • Chaque foyer est partie prenante de toutes les étapes du projet, de sa conception à la future gestion des lieux.

- La propriété et la gestion sont collectives  

  • La société coopérative est propriétaire et gestionnaire de l'ensemble immobilier.
  • Chaque foyer verse une redevance mensuelle; il a la jouissance d'un logerment, en lien avec un contrat coopératif et une participation au capital social.

La redevance mensuelle inclut une participation aux charges collectives, une part de remboursement des emprunts, une part de ré-équilibrage des apports et une autre de provision pour travaux d'entretien et frais imprévus.

  • Les espaces communs sont en jouissance partagée.

- Cette structure juridique nous offre la possibilité d’une association avec un bailleur social, sur l'ensemble ou partie du projet.

L' association Geckologis a cependant vocation à perdurer : une fois le projet réalisé, son rôle sera de coordonner les activités proposées par notre collectif.

 

Quant à l'association Geckologis, elle continuera sa route aux côtés de la SAS coopérative, notamment en lien avec les activités de la Kasanou .

 

Budget et montage financier

La réalisation de l'ensemble représente un budget estimatif avoisinant  les 2 800 000 €.

Ce budget se répartit, comme suit :

  • Apports en fonds propres :
    • des associé-es habitant-es (la majorité)
    • d'associé-es solidaires de notre projet
    • de financeurs participatifs solidaires.
  • Emprunts PLS (prêt Locatif Social) sur foncier et bâti, à durée longue.
  • Emprunt CARSAT, à taux zéro,  pour 3 logements destinés à des personnes retraitées.
  • Emprunt immobilier classique.
  • Subvention régionale NOWATT, en soutien aux projets de construction participative à faible empreinte énergétique .